mardi 24 mai 2011

Valse à sept temps.

J’avais prévu un super billet über schön pour aujourd’hui mais je me suis pris un chassé en pleine action par Oror quatre-cent-catin. 
Donc a priori c’est une chaîne ou keske les gens ils se renvoient la patate chaude, et a priori il faut que je raconte 7 trucs sur moi qui font loler.
Moué…bon.

 1/ J’ai peur des jouets qui bougent.  Les vitrines des galeries Lafayette, c’est la crise d’angoisse assurée. Je n’y emmènerai jamais mon filleul (par contre pour le train fantôme dès ses 2 ans, pas de soucis, j’m’en fous j’aurais pas à gérer les cauchemars).
Pour moi les furby sont des robots envoyés des enfers pour me faire pisser de trouille parce qu’en plus d’être des automates il n’y a même pas besoin de les déclencher pour qu’ils se mettent à taper la discut’. Le fait que POTENTIELLEMENT cette invention d’un être très démoniaque puisse se mettre à réclamer un câlin me fait me choper la tourista dans le quart d’heure de présence dudit objet dans la même pièce que moi.

 2/ J’ai rencontré Monsieur Patate lors d’une soirée déprime chez un ami en commun qui venait de rompre et qui nous avait appelés pour que nous lui remontions le moral. Je crois que nous n’avons pas été d’une aide inoubliable.
 Je l’ai dragué en faisant parler une peau de renard noir acheté en Russie par notre ami commun. Il m’a draguée en parlant aux arbres. Nous n’étions pas encore un couple mais nous étions déjà plein d’avenir.

 3/ J’ai un pendentif que ma mère a porté toute mon enfance tatoué dans le dos, un rebelle hommage à l’estime et à l’amour inconditionnel que j’ai pour elle. Je trouvais ça plus classe que de me faire tatouer « Maman je t’aime » sur le fion mais c’est une question de point de vue.

 4/ Je déteste les ballades en roller du vendredi soir à Paris, j’ai agressé un type qui roulait sur le trottoir lors d’un de mes premiers rendez-vous avec Monsieur Patate Frite qui en a donc déduit qu’il ne fallait pas trop me chier dans les bottes.
 5/ Je n’ai pas de télévision. Ça ne me manque pas et je m’en félicite même quand je dois payer ma taxe d’habitation (redevance télé : 0 euro). 
Par contre je suis hypnotisée par les clips, et chez Maîtresse Gamelle, je peux passer des nuits entières, la bouche ouverte, à zapper sur les trente chaînes de musique du câble.

 6/ Je suis sortie avec un toxicomane qui a fini en HP à Berlin pour avoir inhalé/ingéré des drogues faites maison. 
Il était pourtant bon cuisinier ; dommage qu’il n’est pas été aussi doué pour créer du LSD que pour faire du poisson aux baies roses. Quoique, déjà, à l’époque, je pensais qu’il avait la main lourde sur les épices.

7/ Je suis le Bon Samaritain qu’on appelle quand on se fait larguer ou quand on a envie de sortir,  ceux qui font ça m’oublie généralement dès leur retour en couple pour me rappeler à peine leur nouvelle histoire terminée.
Je ne supporte plus d’être un putain de Saint-Bernard, j’ai décidé de ne plus accourir pour ces gens-là. Je sais qui était là quand j’avais besoin d’une épaule pour pleurer.
À bon entendeur.

 Est-ce que Mister K ou Pedro daigneraient s’y coller à leur tour ?

10 commentaires:

  1. Et merci bien, ma ténébreuse !

    Le bisous

    RépondreSupprimer
  2. Nath l'autre24 mai 2011 à 11:12

    Un article qui sens très fort la testostérone.
    ^_^

    RépondreSupprimer
  3. Oulah je ne suis pas sur que l'opinion publique voudrait savoir 7 trucs defou sur moi... Après, quand les gens me reconnaitront dans la rue, ils changeront de trottoir en me jettant de pierres et une fois lapidé, ils cracheront sur mon cadavre encore chaud...

    RépondreSupprimer
  4. Tu n'es pas joueur...
    Peut être que des femmes se jetteraient sur toi en hurlant " fais moi la sexualité et mangeons du galak!".
    Tu n 'est pas joueur non... décidement.

    RépondreSupprimer
  5. Attends je suis en train de le faire, mais je préviens juste que ça va être trash... à bon entendeur...

    RépondreSupprimer
  6. Bon c'est fait et envoyé à K... Il ne lui reste plus qu'à le poster... Vivement que les filles me demandent de leur faire la sexualité en mangeant du galak!

    RépondreSupprimer
  7. De retour de vacances, mea culpa pour le retard ... Pedro tu seras en ligne d'ici peu ( enfin pas toi...TOI , parce que je pourrais finir au gnouf pour proxénétisme ) ce qui permettra au monde entier ( voir plus ) de rire de toi ( oui oui, de toi, cette fois ) et qui me permettra, à moi, de ne plus subir ton harcèlement journalier depuis que tu m'as envoyé tes 7 ( ahahahahaha ) trucs persos ...

    Quand à moi j'enchaine dès que je peux.
    /challenge axccxxssepted !!

    K

    RépondreSupprimer
  8. Je savais que je pouvais compter sur mon duo préféré.
    Mes ptits poilus du nombril, vous etes des vrais.

    RépondreSupprimer
  9. Pense à la collique frénétique qui coulera le long de ta jambe à la sortie du train fantôme, et si par bonheur elle s'est maintenue dans sa couche, souviens-toi que son père n'a aucune limite, et n'hésitera pas à te poster un colis-collique !!!

    RépondreSupprimer